RETOUR

Les
Enjeux

Le maître-étalon, la tonne CO2e

Le CO2 est un gaz alors comment se fait-il qu’on le pèse ?
Comme tous les gaz, le dioxyde de carbone, ou CO2, possède une masse. À température ambiante (25 °C) et au niveau de la mer, une tonne de ce gaz occupe un volume d'environ 535 m3.



Autre manière de visualiser le poids du CO2, version belge : une boule de l’Atomium pourrait ainsi contenir 5 tonnes de CO2.


Les autres gaz à effet de serre

Le CO2 n’est pas le seul gaz à effet de serre (GES), loin de là. Il en existe toute une série, dont le potentiel de réchauffement est très variable, de même que leur durée de vie dans l’atmosphère. Les principaux sont : la vapeur d’eau (H2O), d’origine essentiellement naturelle, le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O).

Tableau GES


Pour toutes ces raisons, on exprime l’impact de tous ces GES par rapport au CO2, le GES le plus abondant après la vapeur d’eau, qui sert donc d’étalon. C’est ce qu’on appelle l’équivalence en CO2, que l'on note CO2e.


D’où provient ce CO2e ? 

L’origine de ces GES est diverse: 

  • Le dioxyde de carbone (CO2) est un gaz produit notamment par la combustion du pétrole et de ses dérivés, le charbon et le gaz naturel.
  • Le méthane (CH4) est émis entre autres par les processus de fermentation de la matière organique, notamment dans les vastes espaces de rizières ou au sein des estomacs des ruminants. Le CH4 est également lié à des processus industriels comme la fracturation hydraulique pour l’exploitation du gaz de schiste.
  • Les émissions de protoxyde d’azote ou oxyde nitreux (N2O) proviennent majoritairement de sources agricoles liées à l’utilisation ou la fabrication des engrais azotés.
  • Les gaz organiques contenant des composés comme le chlore ou le fluor contribuent aussi au réchauffement. Ce sont des gaz qui sont notamment utilisés dans les processus frigorifiques ou dans les aérosols.

Quelques repères :

• 6482 kg CO2e = utiliser 2000 litres de mazout (environ 20000 kWh)

• 4746 kg CO2e = utiliser 2000 m³ de gaz (environ 20000 kWh)

• 3040 kg CO2e = un aller-retour Bruxelles-New York (par passager, 5890 km par trajet) 

• 2100 kg CO2e = Rouler 15000 km au diesel (4,5 litres/100 km) ou à l'essence (5 litres/100) (impact du seul usage du combustible, sans prendre en compte l'impact du véhicule)

• 1000 kg CO2e = Utiliser 421 m³ de gaz (de quoi chauffer un appartement de 50 m² moyennement isolé) ou 308 litres de mazout

• 1000 kg CO2e = 3240 kWh d'électricité (consommation typique d'un ménage de 3 personnes utilisant l'électricité pour les électroménagers et l'éclairage).

• 900 kg CO2e = 1000 € placés sur un compte épargne dans une banque classique

• 340 kg CO2e = les émissions annuelles d'un boiler électrique (80l/jour)

• 70 kg CO2e = les émissions annuelles d'un lave-linge

• 51 kg CO2e = un ordinateur en mode veille sur une année (puissance en veille : 19 W)

• 30 kg CO2e = produire 1kg de boeuf présenté au rayon du supermarché

sources: ADEME - bilan GES et AwAC