retour
a la liste

-league-

Votre
Mission

Chez moi il n’y a plus rien qui aille à la poubelle sans réflexion. Premier réflexe : ressourceries, donneries et associations qui pourront leur donner une deuxième vie. Cela ne coûte rien et contribue à une meilleure planète ! J’espère que mon exemple personnel inspire ceux que je côtoie !

Mon organisation peut ainsi donner tonnes de meubles cette année et ordinateurs (fixes ou portables).

Et hop ! La planète compte 19,713 tonnes de CO2e en moins sur un an !

Tous les objets et matériaux que nous utilisons ont nécessité de l’énergie au cours de leur fabrication et en nécessiteront encore lors de leur « fin de vie » (collecte, recyclage…).

storage/action/46/MIff31l3oO1QomBVNdKsjkWvEUfq2Uwb0Qd5Mxr8.jpeg
Mais souvent, ces objets sont encore fonctionnels et pourraient, moyennant quelques aménagements, être encore utilisés par la suite.

Alors, pourquoi jeter et ne pas plutôt donner. La « règle » des 3R classe par ordre vertueux le fait de « réduire » (nos consommations), de « réutiliser » (ce que nous avons) et seulement ensuite de « recycler ».

Dans les organisations, pour des raisons diverses et variées, un certain nombre d’objets, du mobilier de bureau à l’informatique, sont régulièrement remplacés. Au lieu de les mettre au rebut, même en cas de recyclage, permettre à ces objets d’être encore utilisés réduirait la production de nouveaux objets et donc le CO2e rejeté dans l’atmosphère.

comment

on calcule ça ?


Le mobilier jeté termine souvent en incinération, avec un impact de 46,6 kg CO2e / tonne. 

Le traitement des déchets électroniques génère quant à lui un rejet de 50 kg CO2e par ordinateur.

Un nouvel ordinateur fixe avec écran plat a un impact de 1 280 kg CO2e / ordinateur.

Du mobilier neuf nécessite 1 830 kg CO2e / tonne.

(Toutes sources : Base carbone)

Tonnes de CO2e évitées = 2 * (46,6 + 1830) / 1000 + 12 * (50 + 1280) / 1000