retour
a la liste

-league-

Votre
Mission

Je suis un Super Héros qui se bouge et qui bouge les autres ! Je participe activement à la mise en place d'une politique active de mobilité douce au sein de mon quartier, de mon école (ou celle de mes enfants), de mon travail… Ça me concerne, tout ça !

Pour aider à ce que le vélo devienne une vraie alternative, j’attire l’attention sur tous les points qui rendent l’expérience facile, conviviale et agréable : des douches à disposition à l’arrivée, un parking couvert et sécurisé, sans oublier (dans le cadre professionnel) l’indemnité kilométrique pour les cyclistes.

Résultat ? trajets aller-retour à vélo plutôt qu'en voiture chaque semaine.

Et hop ! La planète compte 2,769 tonnes de CO2e en moins sur un an !

Une des raisons pour lesquelles le transport présente un si grand impact en matière de gaz à effet de serre est notre usage systématisé de la voiture, souvent seul (on parle alors d’« autosolisme »), pour la grande majorité de nos déplacements.

storage/action/45/qo1LESqrHDBViuMWgH3MNlUxGyQZqwA1XaNqSFCh.jpeg
Si la consommation des véhicules particuliers a sensiblement diminué au cours des dernières années, le fait de recourir à un véhicule de plus d’une tonne de masse pour transporter un individu de 60 ou 80 kilos n’en reste pas moins un non-sens en matière d’efficience énergétique.

A l’inverse, un vélo de 15 kilos est tellement léger qu’il permet à la personne de 60 à 80 kilos qui est dessus de se déplacer à la seule force de ses jambes, sans la moindre émission de CO2e. Et si le terrain est quelque peu difficile, un vélo électrique offre un appoint appréciable, avec un impact CO2e toujours bien moindre que celui de la voiture.

comment

on calcule ça ?


Le trajet quotidien moyen domicile-travail d’une personne habitant en Wallonie est de 19,4 km (Source: Diagnostic des déplacements domicile - lieu de travail du SPF mobilité, chiffre moyen pour les personnes résidant en Wallonie)

Mais d’habitude, ce sont des plus petits trajets qu’on a tendance à remplacer par du vélo. On prend donc l’hypothèse d’un déplacement de 5 km, soit 10 km aller-retour.

Un km parcouru en voiture émet 0,355 kgCO2e (fabrication et fin de vie de la voiture inclus) (Source : Base carbone - Ademe pour utilisation en centre-ville) .

Un km à vélo n’émet pas de kgCO2e !

Tonnes de CO2e évitées = 52 semaines * 15 * 10 * 0,355 / 1000