retour
a la liste

-league-

Votre
Mission

Même si je suis un Super Héros, je peux être parfois frileux surtout si j’ai encore du simple vitrage dans mon habitation. Vite, je m'engage à le remplacer par, à minima, du double vitrage performant (à haut rendement U <1.1 W/m2K).

A l’heure actuelle, je consomme kWh/an de gaz et/ou litres/an de mazout par an. Et mon habitation est occupée par personnes.

Et hop ! La planète compte 1,47 tonnes de CO2e en moins sur un an !

You hou ! Mon bilan carbone de Super Héros Carbone a diminué de 1,8 %. (sur la base de l’étude belge la plus récente, effectuée en Flandre, et qui estime le bilan carbone d’un citoyen belge à 21 tonnes de CO2e par an)

Isoler son habitation économise les besoins en chauffage. Et le chauffage est justement la première source de consommation d’énergie d’un bâtiment.

storage/action/29/Y7f4tRvFld9Z6InrhzVCxzFlPX9rLq2hnld6J2YK.jpeg
Grâce à l’isolation, je réduis donc ma consommation d’énergie d’origine fossile. Les fenêtres sont indispensables à l’éclairage naturel mais elles sont aussi une des parties les plus sensibles du logement au niveau énergétique et acoustique. Pour avoir moins froid en hiver et moins chaud en été, il est conseillé de remplacer les fenêtres :

  • lorsque leur vitrage n’est pas performant (simple vitrage, ou très mauvais coefficients de transmission thermique),
  • lorsque les châssis sont vieux ou abîmés et laissent passer l’air. 

comment

on calcule ça ?


Les surfaces vitrées d’une habitation sont considérées responsables de 10 à 15% des déperditions de chaleur de celles-ci (selon la surface vitrée).

Remplacer un simple vitrage à coefficient de transmission thermique U=5.8 W/m2K par du double vitrage à haut rendement (U=1.1) améliore l’isolation du vitrage de 81% .

1 kWh de gaz émet 0,2373 kgCO2e (Source : Awac)

1 litre de mazout émet 3,241 kgCO2e (Source : Awac)  

Tonnes de CO2e évitées = [15%* 81% ((10000*0,2373) +(3000 * 3,241)) / 1000], à répartir entre 4 personnes