retour
a la liste

-league-

Votre
Mission

Je m’organise pour me déplacer autrement. Et surtout, j’évite l’avion. En train, en bus, à pied, à vélo ou sur les mains, ça plane pour moi…

Alors que je prenais l'avion fois par an, je vais me limiter à fois par an.

Et hop ! La planète compte 1,914 tonnes de CO2e en moins sur un an !
You hou ! Mon bilan carbone de Super Héros Carbone a diminué de 9,1 %.
(sur la base de l’étude belge la plus récente, effectuée en Flandre, et qui estime le bilan carbone d’un citoyen belge à 21 tonnes de CO2e par an).


Les vols en avion provoquent des émissions extrêmement importantes de gaz à effet de serre. Si nos trajets en avion nous coûtent de moins en moins chers, ils ont en revanche un coût très élevé pour la planète.

storage/action/15/OtoUMyy0ngsAeI5yXkzFa42Chd1ibDooGOI6zrJT.jpeg

Si nos trajets en avion nous coûtent de moins en moins chers, ils ont en revanche un coût très élevé pour la planète.

L’ONU indique que le transport aérien représente actuellement 2 à 3 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre dans le monde. Chiffre malheureusement en constante progression.


comment

on calcule ça ?


  • Un vol en avion émet en moyenne 0,263 kgCO2e par km par passager (Source : Awac).
  • Nous prenons l’hypothèse d’un vol européen « typique, tel qu’un aller-retour Bruxelles-Faro (3638 km A/R).
  • Tonnes de CO2e évitées = (3-1) * 0,263 * 3638 / 1000