retour
a la liste

-league-

Votre
Mission

Je dis stop au gaspillage et à la surconsommation textile ! J'achète % de mes vêtements de Super Héros d'occasion ou je les troque avec mes amis, Supers Héros eux aussi bien entendu ! En direct, lors d'une bourse d'échanges, ou encore via des plateformes d'échanges. Troc troc troc, qui est là ? C’est Maître Carbone !

Et hop ! La planète compte 0,072 tonnes de CO2e en moins sur un an !
You hou ! Mon bilan carbone de Super Héros Carbone a diminué de 0,3 %.
(Sur la base de l’étude belge la plus récente, effectuée en Flandre, et qui estime le bilan carbone d’un citoyen belge à 21 tonnes de CO2e par an).

La surconsommation de vêtements a des impacts environnementaux très importants.

storage/action/21/vYQK1mDwVorXE88EzPYrY6CyMy73HhourohG3ERD.jpeg
Voici un rapide tour d’horizon des plus importants :
  • le coton reste la fibre textile la plus largement utilisée et sa culture implique souvent l’usage d’insecticides et de pesticides qui ont consommé de l’énergie pour être fabriqués ;
  • les fibres synthétiques (polyester, nylon, acrylique, élasthanne…) sont produites à base de pétrole ;
  • viennent ensuite les différentes phases de transformation : égrainage, filature, tissage ou tricotage, ennoblissement et confection - à chacune de ces étapes correspondent des consommations d’énergie ;
  • des milliers de kilomètres sont parcourus par les matières premières utilisées pour la confection des vêtements. En effet, les différentes étapes de la confection des vêtements se situent dans des pays différents, souvent très éloignés.

comment

on calcule ça ?


  • 24 kg de vêtements achetés par personne par an en moyenne en Europe (Sources diverses, moyenne selon les pays et les profils individuels)
  • 15 kg de CO2e sont épargnés par kg de vêtement réutilisé (Source : AwAC)
  • Tonnes de CO2e évitées = 20% * 24 * 15 /1000